Les méditations et causeries à Tours

Participer aux méditations-causeries

Rentrée 2017 : nouvelle formule 

 

Contenu des sessions

La méditation est dite sans objet. Ce que nous pratiquons est identique à  la pratique de méditation “Shikantaza” (qui signifie: “simplement s’assoir” en japonais) sauf qu’ici il n’y a pas de référence ni de contenu religieux.

L’enseignement est laïc, non pas athée, et donc n’empêche pas le sens du sacré et dépasse les clivages religieux. Aussi que vous soyez chrétien, musulman, bouddhiste ou autre, vous êtes bienvenu.

Une causerie suit toujours la méditation. Nous abordons la spiritualité dans son cœur le plus simple : la présence à soi/vigilance, l’accueil de soi et de « ce qui est », travail sur les pensées et croyances, l’accueil des émotions ainsi que la méditation sans objet.

Important : Les causeries sont organisées autour de règles de vie permettant le bon fonctionnement des groupes qui sont:

  • la confidentialité des échanges
  • l’utilisation du bâton de parole pour le respect du temps de parole de l’autre et travailler sur la non-mécanicité de l’intervention
  • se remettre au cœur de l’échange en utilisant la première personne, le “je”, à l’image d’un principe de communication non-violente.

img_9549-sepia

Lieu

Tours centre (précisions par mail)

Agenda

 

Reprise le 10 septembre – Les méditations-causeries ont lieu le dimanche matin de 11h15 à 12h

 

*** Participation possible tout au long de l’année; merci de me contacter par mail (voir formulaire ci-dessous) ***

 

Durée

Environ 45min car la méditation est suivie d’un temps de questions-réponses. Les groupes sont d’en général entre 6 et 8 personnes maximum. La méditation elle-même dure 20min environ.

Principe de la participation

  • 12€ les deux premières séances, afin de découvrir si ce qui est proposé aux groupes vous correspond.
  • 100€ pour la participation sur 3 mois, de date à date (délai raisonnable pour découvrir les bienfaits de la méditation et de l’enseignement proposé).

Notion “d’engagement” sur 3 mois : cette période a été mise en place afin de faire perdurer les groupes, d’éviter les désinscriptions de dernière minute et de montrer l’engagement sur le moyen et long terme que nécessite la méditation et l’enseignement proposés.

Afin d’être sûr que cela puisse vous correspondre, il est conseillé aussi de:

– retrouver mon approche au travers de mes livres http://buff.ly/1PpJ4i3

– voir des exemples de causeries ici  http://buff.ly/1NMzpAE

 

Contre-indications

Dépression en phase aiguë et sous médication et antécédents psychiatriques sauf avis médical favorable. Les groupes ne remplacent pas un traitement médical ni une assistance psychologique.

Pour s’inscrire

Merci de contacter grâce au formulaire de contact ci-dessous

Il existe aussi les retraites de méditation avec lesquelles vous pouvez approfondir votre pratique.

Historique des groupes de méditation (cliquez sur le + pour lire)

Les groupes ont débuté à Paris, en 2008. Au début, il s’agissait d’une réunion entre proches car je cherchais à créer une dynamique pour méditer à plusieurs. De fil en aiguille, les groupes ont changé. Le premier changement s’est fait lorsque je me suis aperçu que les gens rentraient chez eux et me disaient la fois suivante : « après la méditation, il s’est passé ci ou ça et j’ai ressenti ceci. J’aurais aimé en parler ou encore, j’aimerais qu’on en parle ». Peu à peu sont nées les « causeries ». Je n’ai jamais cherché à ce que les groupes soient ce qu’ils sont aujourd’hui. Cela s’est construit au fur et à mesure. Après mon arrivée à Tours en 2013, les groupes ont connu un essor assez fort.

À cette époque, les groupes étaient ouverts à tous, je passais entre autres par certains réseaux sociaux. Dans mon vieil appartement rue du commerce à Tours, je recevais entre 5 et 9 personnes jusqu’à 3 fois par semaine. Cela a duré plusieurs ainsi. Mais je me suis alors rendu compte que tous n’attendaient pas du tout la même chose et que le « zapping » faisait aussi un peu de mal à la dynamique d’ensemble, surtout pour ceux dont la demande était forte et sincère. Beaucoup de gens testaient – ce qui est normal – mais ne trouvait pas ce qu’il cherchait soit parce qu’il ne savaient pas eux-mêmes, soit parce qu’ils prenaient la méditation pour de la relaxation ou de la sophrologie – et je n’ai rien contre ces méthodes. Et je me suis alors aperçu qu’il était sans doute nécessaire de faire la distinction, à la fois pour ne pas décevoir les gens, pour mettre au clair ce qu’était vraiment la méditation – du moins telle qu’elle m’a été enseignée – et aussi pour permettre à ceux qui cherchaient un lieu de pratique sérieuse et un temps d’échanges sur la vie spirituelle de pouvoir trouver cela.

C’est ainsi que peu à peu, les règles marquées plus haut – bâton de paroles, confidentialité, filtrage par doodle etc. – ont été créées. Je ne voulais pas – ni veux toujours pas – brader la méditation ni les causeries qui suivent. Voilà pourquoi j’ai choisi d’être un peu moins visible – et encore, mes livres sont partout ! –, de ne faire que peu de pub et aussi de « filtrer » et de demander un petit engagement de 3 mois afin de faire perdurer les groupes au moins sur cette période ; sachant que bien entendu, chacun est libre de partir ou revenir quand il le souhaite.

Facebook

Contact

11 + 8 =